Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTIEN

POUR NOUS SOUTENIR

 C EST >> ICI <<<<

LIVRES en Vente

 nouvelle-couverture.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

couverture 

Recommander ce blog

Bookmark and Share

1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 15:20

"ON peut aussi construire quelque chose de beau, avec les pierres qui entravent le chemin."

J. W. von Goethe

 

 

 

 

Pologne-2011 3773-1

 

champs de Camomille

 

 

 

 

A la frontiere ukrainienne.

 

Nous passons tout pret de Sobibor, plus rien a y voir. Tout a ete rase apres la guerre, pour oublier, pour cacher ce qu il s y etait passe. Mais ce nom ne nous laisse pas indifferentes. La Pologne est remplie de lieux comme celui-ci. Apparemment les allemands n avaient pas de mal a y tenir des camps de concentration, car le peuple polonais lui-meme, eliminait tous ceux qui essayaient de s enfuir...

 

Pologne-2011 3718-1


Le peuple polonais pourtant, est celui qui depuis le depart nous accueille le mieux. Depuis plus d un mois que nous sommes en Pologne, nous n avons pas utiliser la tente une seule fois. Un peuple tres catholique aussi. Dans toutes les maisons, des croix et des icones de Jean Paul II ornent les murs.

 

Janow Padlowski.


Les amateurs de chevaux arabes reconnaitrons sans probleme ce nom.   Petite ville, faisant frontiere avec l Ukraine. Nous ne pouvions pas ne pas nous y arreter. Ici se trouve, depuis 1817, le plus grand et plus fameux elevage de chevaux pur-sang arabes en Europe. Nos chevaux, en securite dans l ecurie du veterinaire de la ville, nous partons pour 3km a pied en direction du haras. Les ecuries ne sont pas ouvertes au public, et en temps normal, on peut seuleument se poster a l entree des ecuries, ou si on de la chance, venir quand les chevaux sont au paddock. La chance etait avec nous cet apres midi la. Disons plutot que nous l avons un peu forcee aussi, il le faut bien aussi! Donc, aux portes des ces magnifiques ecuries, nous apercevons un petit groupe de personnes, avec un guide, parlant allemand. Il a suffit de demander poliment, si nous pouvons suivre le groupe. Nous attirons tout de suite l interet des ces personnes, et c est avec plaisir que nous pouvons joindre le groupe! Quelle aubaine. Nous voici partis pour une visite des ecuries, les juments suitees, puis, les magnifiques etalons! Un regal pour les yeux! Puis vient le temps de rentrer les jeunes juments, qui sont au pre. On nous demande de rester en arriere, et les voila, ces magnifiques juments, gallopant fierement devant le flash de nos appareil! Voila une visite que nous n oublierons pas! Une opportunite que nous n aurons qu une fois dans notre vie.

 

 Pologne-2011 3803-1Pologne-2011 3795-1

 

 

Pologne-2011 3843-1

 

ecuries des etalons

Pologne-2011 3829

Pologne-2011 3834-1  

 

 

 

 

 


Le long de la frontiere bielo-russe

 

...Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n y est .... pas !?...

Immense foret, parc national. Une grande piste cyclable le traverse, pour ceux qui aiment pedaler dans   ... le sable ...! toujours est il que nous marcons sur cette piste, en voyant plusieurs fois de grosses empreintes dans le sable. Cela occupera au moins notre journee, entre deux nuages de taons, de se demander quel peut bien etre cet animal. Un peu plus tard, nous trouvons du sel, pose la pour les animaux de cette reserve. Oui mais...le seul probleme, c est qu il est pose tres haut sur un bout de bois. Quel peut donc etre cet animal......!!!

 

Pologne-2011 3868-1

Nous sommes accueillis dans une famille...nombreuse... on peut le dire. Les parents ont 14 enfants, dont la plus jeune, qui a 18ans, a deja un enfant de 2 ans......De quoi faire la fierte de l eglise catholique! Au detour d une conversation, nous apprenons, comme si de rien n etait, que la reserve contient un troupeau de 70 bisons sauvages, des elans et des loups !!!

 

Nous suivons la route de Napoleon. Celle qu il a suivi pour rejoindre Moscou.

 

  Pologne-2011 3864-1

 

la route de NApoleon......lui aussi s etait ensable ici avec  ses trouvpes ???...

 

 

 

 

 

 

Nous atteignons la ville de Krynki, qui fait frontiere avec la Bielo Russie. Petite pause en bord de route, pour faire brouter les chevaux. Deux militaires en moto s arretent, nous parlent. Desole, we dont speak polish. La reponse sera : Passeport please! Premier controle de la police militaire frontiere.  On continue notre route. Pause de midi dans une ferme, pour s abriter des taons qui nous poursuivent! Notre premiere idee, depuis ce point, etait de longer la frontiere bielo russe jusqu en lituanie, une petite route non goudronne la longe. Nous avons bien fait de demander conseil ou en tout cas, de demander si la route existait vraiment, a notre hote. Il a fallu appeler la police militaire. Les attendre. Subir notre 2eme controle d identite en 2 h de temps et a 5km d intervalle. Le verdict tombe. C est strictement interdit de s approcher de la frontiere. Il y a un chemin, mais si on ne franchit ne serait d un pas la ligne ( l herbe est tondue est plate, a 20m de la frontiere, tout le long jusqu a lituanie) on sera controlees. Si on a de la chance, par les polonais. Si on en a moins, par les bielo russes, qui ne sont pas comodes, et nous risquons la prison. De plus, on nous rapelle bien que toute photos du cote bielo russe est passible de prison. Il nous est donc interdit de nous rapprocher et de longer la frontiere. Il nous faut suivre la grande route ( genial ! ) et nous sommes averties que nous allons surement subir plusieurs controles tous les jours..... Pour finir les rejouissances, on nous demande, ici, maintenant, tout de suite, de dire aux soldats ou nous passerons la nuit ce soir. Exactement ou nous allons demain et tous les jours suivants. Nous devons appeler les gardes tous les jours pour les informer de notre itineraires.  ........   Ah la Russie ........

Ici on ne rigole pas avec la police ou l armee, et on ne leur parle pas comme on pourrait leur parler en europe de l ouest. Nous avons bien ressenti cette peur, tout le long de la frontiere bielo russe. Leur devant une reponse immediate, nous avons donc dit aux soldats que nous restons ici cette nuit. Contentes de les voir partir et moins contentes de ce qui va nous attendre ces prochains jours.

 

Pour cette nuit et demain, nous sommes invites dans une petite maison au milieu de prairies. Une groupe de vegetariens et chamanes se reunissent pour feter le solciste d ete et tisser du chanvre!...

 

Pologne-2011 3873-1

 

 

Petit coup de gueule du jour ...

 

Et on en apprend beaucoup sur cette plante, qui finalement, est beaucoup plus facile a faire pousser, plus ecologique et plus durable que le coton! on ne nous le dit pas, bien sur que non, les USA veulent continuer a produire et surproduire du coton, tant que les gens acheterons des jean's, alors que les habits en chanvre sont 3fois moins cher et 3 fois plus resistants ! De quoi faire tomber l industrie de coton! Mais.... l economie des pays riches est bien plus importante que l ecologie! Alors continuons, comme de bons moutons que nous sommes, a suivre les dictats...et laissons notre planete suffoquer!..je dis nous, mais entre nous, je suis HORS systeme . Chacun de nous, a son echelle, peut changer les choses, ou en tout cas, ne pas y prendre part ! Chacun peut vivre autrement, sans surconsommer! Chacun peut faire l effort de supporter le paysan du coin, en y achetant son lait ou ses oeufs! J'ai envie de vous dire :

OUVREZ LES YEUX! Ah la Pologne, beau pays, les vaches y sont bien, bien plus belles que chez nous ! Les champs sont IMMENSES, oui...beau pays...... De quoi produire beaucoup, pour pas cher! Merci l Europe, vous acheter du lait, du foin ou des cereales vraiment pas cher, dans les grandes surfaces qui cassent les prix! c est bien pour le porte monnaie, mais vous supporter le systeme, qui n est pas juste! Autant mettre 1franc de plus, supporter ceux qui essaient encore de faire les choses bien, tout pret de chez vous! Acheter des oeufs bio ou de la ferme, pas ces oeufs pas cher qui viennent de camps de concentration pour poules, d europe de l est ou de l ouest d ailleurs ! Arretez de ne penser qu aux petites economies! Nous allons droit dans le mur!

Faites beaucoup d enfants, achetez du pas cher, surconsommation, adieu la planete! et c est pour bientot!

 


 

Toujours est-il que nous avons eu de quoi se reposer et bien manger, pour une fois! Oui..la Pologne est un beau pays, mais pas facile pour les vegateriens, surtout quand on est sur la route. Pas facile de trouver autre chose que de la viande....

 

....Les mazures......

 

Magnifique regions de lac, reserve naturelle, chemins en sable......bonjour les moustiques et taons.....qui nous menent la vie dure!

 

bye bye les pays baltes.......

 

Je n ai jamais planifie mes itineraires, lors de tous mes voyages...Car je sais qu il n y a rien de tel que de se sentir oblige d aller a quelque part. Prendre un ferry depuis la Lituanie jusqu a Gdansk s everant finalement impossible avec les chevaux, et le chien, nous avons decide de renoncer a aller dans les pays baltes, sous peine de devoir vraiment courir pour ne pas se faire rattraper par l hiver. envie aussi de rentrer gentiment vers l ouest, loin des moustiques...! puis finalement, ce que nous devions accomplir est accompli. Nous ecourtons donc notre voyage, et prenons la route vers l ouest.

 

 

A la frontiere Russe ......

 

He oui, 3 ans apres, suisse russie, on y est! Oui, ce n est pas la grande Russie que j avais imagine au debut, ce n est que Kaliningrad! Mais c'est la Russie quand meme. Sans en franchir ses frontieres, nous la longeons plusieurs jours, nous la touchons presque du bout des sabots! et etonnemment, aucuns policiers en vue..... Le paysage a change, les maisons sont pauvres, les gens differents. Nous traversons un village, il y regne une etrange sensation, de grandes baraques, vides, a moitie demolies..... elles pourraient temoigner de milliers de choses....un palace nous fait de l oeil, magnifique batisse avec des colones en guise de portes.... nous le saurons plus tard, elle a appartenu a une famille allemande, pendant la deuxieme guerre mondiale. Parlons-en justement, la deuxieme guerre mondiale, nous sommes dans l ancienne prusse.

 

 

 

 

 

Mamerki, Wolfsschanze ....

 

Une route pavee, militaire, au milieu des bois...dse bunkers de tous les cotes. Un rail de train plus en service...nous la longeons...on peut presque entendre le train siffler...il pleut. Tout est la pour nous replonger en 1941-1944. Puis, WolfSSchanze....un site maintenant touristique. La ou Hitler avait son bunker, la ou son assassinat, son attentat rate a ete organise.


 

4 renegades cassees! apres meme pas 500km d utilisation! C est aberrants d avoir de la si mauvaise qualite pour un prix si eleve! Nous sommes toutes les deux d accords sur le fait que les easyboots restent les plus solides, et les plus valables pour voyager a long terme!

 


Pologne-2011 3977

apres cette semaine difficile, beaucoup de pluie, beaucoup de moustiques et de taons , meme sous la pluie ..... nous nous octroyons une petite pause, puis continurons notre route vers la mer baltique.

 

a bientot pour de nouvelles aventures

 

 

 


 

" L'homme est le seul animal qui rougisse, c est d ailleurs le seul animal qui ait a rougir de quelque chose."

Georges Bernard Shaw

Repost 0
Published by Jess
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 20:01

chers amis  bonjour

 

Le 19 mai 2011,nous avons franchi les dernieres montagnes qui nous separaient de la Pologne. Un nouveau pays et un changement dans l equipe. Les chevaux de Jean, qui n etaient pas prets physiquement, n ont pas pu suivre le rythme de nos petits chevaux et n etaient pas adaptes a la montagne. Ses deux chevaux etant blesses, il a du prendre  quelques jours de repos. Nous avons decide de nous separer. De plus, nos rythme etaient trop differents. Dominique et moi continuons vers les nord et les pays baltes, a un rythme de 30km par jour, pour ne pas se retrouver en plein hiver la en haut.....

 

L'accueil polonais est vraiment chaleureux apres l accueil plutot mitige de la slovaquie. D aucuns dirons que c est le fait de n etre plus que deux femmes, d autres dirons que cela n a rien a voir... on ne le saura jamais. en tout cas nous profitons un maximum de ce magnifique pays.

 

Des notre premier jour en Pologne, nous ne cessons de croiser des chevaux de trait, attele pour le debardage en foret, le travail dans les champs ou pour emmener le fumier dans les champs. On se croirait retombe 50 ans en arriere. Mais le contraste est la lui aussi, avec toutes ces maisons flambant neuves, en rondin. Le pays parait beaucoup plus riche, que la Slovaquie. Les chevaux sont pour la plupart de gros chevaux de trait, beaucoup d etalons. Nous n avons pas vu de petits chevaux. Ils sont ferres avec des crampons immenses et ne sortent de leur stalle que pour travailler. Certains sont, tout comme les vaches, attaches a une chaine dans un bout de pre. Rares sont les parcelles d herbes cloturees, d ou les chaines et le piquet.

 

 

dessins 3478

 

 dessins 3576

 

 

dessins 3504

 

 

 

Le passage de la frontiere slovaquo polonaise s est fait a travers les montagnes, qui n ont pas epargnes nos chevaux, et nos chaussures. Du cote polonais nous avons traverse les montagnes BESKIDES, qui sont juste magnifiques. Une bonne partie est balisee pour les chevaux, la trans-beskide horse trail, qui doit valoir la peine de la faire en entier, sur quelques centaines de km a travers ces montagnes.

 

 

dessins 3520

Les BESKIDES

dessins 3495

 

Apres les montagnes, passage oblige dans la plaine et retour a la vie civilisee, avec son lot de voitures et de route, quoiqu il est encore assez facile de trouver des chemins non goudronne reliant chaque village au prochain. puis les clotures n existent pas ici, donc on peut aussi facilement couper a travers. Nous nous approchons de Cracovie. La population est dense, des maison sur toutes les collines, on ne s y attendait pas..... Nous allons rejoindre la riviere WISLA, qui nous guidera jusqu a Varsovie...

 

Une rencontre inoubliable, peu apres Cracovie, avec Czeslav, qui nous  a permis de prendre deux jours de  repos et surtout de visiter la ville de Cracovie en veritable landau d epoque. Encore une fois,pour les touristes, nos amis les chevaux n ont pas vraiment une belle vie...enfermes en stalle,pour en sortir seulement pour faire tourner les touristes en ville.... Les pro pieds nus nedevront pas trop regarder les pieds de ses pauvres chevaux...photos a l appui.

 

dessins 3590

 

dessins 3587

 

 

 

 

 

Les berges de la rivieres VISTULE

 

Le  long  de la riviere nous offre un chemin en herbe sur les hauteurs et sans moustiques!!!!! de quoi faire beaucoup de chemin en peu de temps et facilement. Sur plus de 200km nous allons suivre cette riviere.

 

 

 

dessins 3644

 

Nous avons pris un rythme de 30km en moyenne, mais le long de la riviere est finalement facile, plat et herbeux, ce qui nous permet de faire jusqu a 35km certains jours. La chaleur nous a rattrape et nous partons entre 5h et 5h30, pour faire une grande pause de 5 heures entre 10 et 15h. Ce qui permet d eviter le plus chaud de la journee, qui est totalement intenable pour nous comme pour les animaux, et surtout pour Yok, qui malgre sa nouvelle coiffure, tonte integrale, qui le fait ressembler a... a rien en fait, ne supporte toujours pas mieux le chaud!

 

dessins 3687

Yok attend toujours son tour pour finir nos pots de Kefir quotidien ! 

( sorte de yogourt liquide )

 

 

 

 

dessins 3646

 

 

Traversee de la riviere en "prom", petit ferry local, encore faut il ne pas arriver un dimanche et certains ne fonctionnent pas car l eau n est pas assez profonde...dans ce cas la, et c est ce qui nous est arrive un dimanche justement, il faut faire plus de 10km pour aller au prochain pont ....

 

 

dessins 3649

 

 

 

Un bon truc contre les moustiques utilise ici et pas cher, la vanille liquide pour mettre dans les patisseries! On ne rit pas, parce que ca marche tres bien. On aurait plutot cru que l odeur sucree les attirerait mais c est tout le contraire. Sur les chevaux ca marche aussi. Difficile finalement de trouver un produit efficace plus de quelques heures... un veterinare nous a offert une petite bouteille de creoline, ou huile de goudron, qui ressemble a ce que l on peut trouver en suisse et qui vous fait regretter d avoir un cheval blanc... on se retrouve avec un zebre au rayures a la senteur de benzine.....

 

La conlusion de ce 4eme carnet de route de l annee est que la Pologne est pour l'instant le meilleur pays pour voyager a cheval ! D une part par l hospitalite des gens rencontre, la facilite de trouver un endroit et de la nourriture pour les chevaux, puis par tous les chemins et route non goudronnes, non clotures, rien n est vraiment prive et on peut facilement tracer sa route a travers le pays!

Sur ce, bonne route a vous et a bientot pour de prochaines nouvelles, aux abords de la Lituanie!

 

dessins 3564

Repost 0
Published by Jess
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 15:21
Chers amis bonjour!

Pas facile de trouver internet depuis mon depart mais voila enfin des nouvelles, a la frontiere polonaise.
Le 1er avril, Amiral et moi prenions donc la route, en van, pour l’Autriche, ou notre voyage allait debuter. Apres un long trajet nous sommes arrives aux alentours de Gresten, ou nous avons rejoint Dominique et sa jument Amira. Des la sortie du van, ce fut le coup de foudre pour les deux chevaux – un bon point pour le commencement! Le fait que nos chevaux n aient qu une seule lettre de difference est aussi une coincidence! Une semaine de preparation et d organisation puis le 11 avril nous avons pris la route.
dessins 2984
jour du depart en Autriche

Chevaux paquetes et cavalieres a pied. Une autre raison d aimer ma selle Longue distance, il est facile d en faire une selle a bater, meme sans sacoches de bat, simplement par tous les differents points d attaches qu elle propose. C’est ainsi que nous allons traverser l Autriche, en direction de la Slovaquie, ou doit nous rejoindre Jean dans deux semaines. Nous partons donc rejoindre les berges du Danube et suivons l eurovelo 6 qui le longe. Cela nous permet d avancer facilement, de commencer a plat surtout et de verifier si le materiel tient la route. Cette partie du Danube est tres agreable a suivre, pas tres goudronnee avec toujours des bandes d herbe pour les chevaux. A Melk, nous passons devant le magnifique et celebre ( le nom de la rose) monastere. Puis nous decidons de couper a travers les montagnes et rejoindre le Danube quelques jours plus tard. De quoi nous mettre en jambe pour ce qui nous attend en Slovaquie....!
Hohenau, frontiere avec la Slovaquie. 2 ans apres. Retour chez les meme personnes qui m avaient accueillie avec Gitan lors de mon passage. Pendant tout notre traversee de l autriche, meme en etant deux filles, l accueil a ete tres froid et nous n avons pas ete invitee chez beaucoup de personnes. Sans que cela nous pose de problemes non plus, nous avions la tente avec nous.

dessins 2999

 Depuis la, une longue journee nous attendait pour rejoindre le village de Kopcany en Slovaquie...plus de 35km a pied...un peu trop long au gout de tous! On nous avait dit que cela faisait 20km, a croire que tout le monde n a pas le meme compteur. Traversee du pont qui fait office de frontiere, une riviere separe ces deux pays et le contraste est flagrant. Nous quittons un endroit propre pour arriver sur l autre berge, ou les detritus jonchent le sol. Autre difference flagrante, les clotures ont disparus, on peut couper ou bon nous semble sans avoir a faire des dizaine de km pour rester sur un chemin.
dessins 3031

SLOVAQUIE du 27 avril  au 18 mai 2011
dessins 3077
Nous sommes sur la Iron curtain greenway, facile a suivre le long de la rivere Morava, qui fait la frontiere entre la slovaquie, la tchequie et l autriche. 35km dans les chaussures, un orage sur la tete mais nous y sommes. Devant nous une superbe batisse en renovation. Jadis on pouvait y compter plus de 500 chevaux....!
dessins 3114
maintenant elle en abrite une 30aine et au milieu, des paddock en sable. Nos chevaux auront de grands box pour cette nuit. On nous deconseille de les laisser en dehors de l enceinte, dans les pres, la nuit. De peur qu ils soient voles. D ailleurs les ecuries sont cadenassees et la porte en fer qui nous permet d entrer dans l enceinte carree et fermee la nuit aussi. Agreable de pouvoir prendre une douche et dormir dans un lit!

22h00 arrivee de nos amis francais apres 1500km de route depuis la france. Nous faisons rapidement connaissance avec Jean sa femme et Pascale, la proprietaire de Lisa, la mule. Nous sommes tous fatigues par cette longue journee, a pied pour les uns, en van pour les autres. Il est temps d aller se coucher, nous prenons une journee de repos demain, pour tout mettre en place.
29 avril : Il est temps de dire aurevoir a ceux qui reprennent la route vers la France. Il est temps d organiser le paquetage pour notre nouvelle equipe. Peser les caisses, repartir les bagages, seller, bater. La matinee est presque terminee quand nous prenons la route.  Nous allons rejoindre le sentier europeen de grande randonne E8, qui nous menera dans les carpates, puis nous monterons avec le E3 a travers les tatras et beskides jusqu en pologne du sud. De la nous monterons au nord pour atteinre les pays baltes.
dessins 3291

Nous avons avec nous quelques cartes et un GPS, qui reste tres utile! Le seul bemol est les batteries qui durent 1jour....nous avons donc emporter un petit panneau solaire, qui recharge les piles en 1h. Le sentier est assez bien balise, bien qu a certain moment les marquages ne soient plus la, justement a la croisee de plusieurs chemins.....ce qui nous a valu plusieurs detour, mais ! cela fait partie du voyage!
dessins 3395

Les chevaux se soudent assez rapidement. Que dire des humains? Pas si facile! Et si le grand defi de cette aventure c etait ca justement! Trois personnes de 28, 47 et 65 ans! Voyageurs solitaires avec tous nos habitudes et envies! He non, pas si facile....Pas facile non plus d etre un si grand groupe, pour se faire accueillir c est presque impossible. On nous offre un pre, une place pour la tente ou une grange. On se mefie, on nous a meme demande nos passeport! Puis on nous offre un cafe, toujours dehors, jamais on ne nous fait entrer. Avec un peu de chance, on recoit aussi une soupe et du pain et l utilisation des toilettes. Il faut s adapter. Mais l accueil slovaque reste tout de meme plus chaleureux que celui autrichien!
dessins 3427

Cette premiere semaine en Slovaquie n a pas ete de tout repos. Les carpates sont vraiment magnifiques, nous sommes montes au plus haut a 970m, on y a trouve de la neige, les arbres geles nous ont offerts un paysage superbe, mystique. Les forets verdoyantes des collines nous invitent a songer a ce qu elle peuvent y cacher.... on nous a dit de faire attention aux ours. Des ours, nous n en avons pas vu, mais des biches, cerfs, lievres et sangliers sont presque notre quotidien. La nature est magnifique, preservee, sauvage, on aurait envie de la mettre de cote, de la proteger, l eloigner des hommes....que deviendront ces endroits dans quelques annees....
Trencin, petite ville au bord de la riviere. Nous prenons deux jours de pause. De quoi remettre les pendules a l heure, faire le bilan de cette premiere semaine ensemble. La prochaine semaine s annonce plus difficile, sur le plan physique. Nous allons traverser de plus hautes montagnes. Il a fallu voir le cote securite en premier, les chevaux de Jean n etant pas adapte a la montagne, nous avons decide de continuer seules, Dominique et moi, en marchant a travers les montagnes jusqu a la frontiere polonaise, ou Jean, qui lui suivra la route avec ses chevaux, nous rejoindra.
dessins 3428

Nous nous separons a nouveau lundi matin. Amiral et Amira sont a nouveau bates. Il fait tres chaud et le denivele auquel nous devons faire face ne facilite pas la montee aux sommets! Le sentier E8 est bien balise, mais pas toujours adapte aux chevaux...quelques trous dans les sacoches le demontrerons...! Les boots ne sont pas utiles, nous sommes sur des chemins forestiers. Un sommet de trop...la montee etait deja tres raide, quelques marches, cela aurait du nous mettre la puce a l oreille. 1000m, la vue est splendide, le soleil brille. On grimpe presque dans les rochers...il va falloir redescendre...et ce qui se present devant nous n est ...pas DU TOUT adapte au chevaux.... Pas le choix. Nos grognements ne changeront rien. Nous decidons d enlever tous les bagages et de faire descendre les chevaux sans rien pour ne pas qu ils basculent dans le vide. La machette nous sert a enlever quelques petits sapins qui sont trop dangereusement places sur le petit sentier. Il faut se lancer. Un par un nous menons les chevaux, chaque pas, chaque sabots est lentement diroge, commande. Cela n est bien sur possible qu avec des chevaux parfaitement eduque. Le moindre faut pas les feraient bascule. Un caillou glisse et Amiral derape, que faire sinon de lacher le cheval et ne pas tous nous faire passer dans le vide. Grosse frayeur pour toute l equipe, en voyant amiral devaler le sentier au galop puis s arretant sur un petit replat, sans mal. Il nous a fallu un moment pour nous reprendre de nos emotions. Pour nous dire qu on ne nous y reprendra plus! Puis un soulagement aussi, d avoir des petits chevaux au pieds surs et des chevaux qui ne paniquent pas!
dessins 3450

Apres cette episode, nous avons decide de ne plus suivre le E8 en montagne. Nous sommes restees dans les basses carpates et sommes arrivees a la frontiere polonaise. Demain Jean nous rejoindra et nous allons a nouveau decider de la suite du voyage, les nouvelles au prochain episode.

Question pratique: Les chevaux sont tous attaches a la longue corde au paturon. Ce qui evite de transporter une cloture et une batterie electrique. Nous avons chacun un piquet, les chevaux s y habituent assez facilement si on les preparent bien avant. Ce qui n evite pas les brulures au paturon posterieur, pour tous les chevaux sauf amiral qui lui est devenu un vrai pro de la longue corde! Du moment qu il peut manger, il s adapte!
Yok est heureux d avoir retrouve son role de chien de voyage, avec un plus grand troupeau a garder!

A bientot pour de nouvelles aventures et photos.....
Jessica, Amiral et Yok

Repost 0
Published by Jess
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 07:45

"Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun mais pas assez pour la cupidité de tous"

Gandhi

 

 

  

   

Chers amis bonjour,

                                     

Une page est tournée. Des années partagées avec mon fidèle compagnon - Gitan. Est venu le temps, non pas de tourner la page, mais d'en ouvrir une nouvelle. Je pars sereine, le sachant entre de bonnes mains.                                                                                                                        

Le temps, c'est de l'argent..!? Voila ce que je fuis, voila ce que je ne veux pas entendre. Je fuis une société qui pense que le temps c'est de l'argent, qui pense que pour se faire respecter il faut être bien placé socialement, gagner de l'argent, le montrer! Surtout le montrer! Regardez ma belle maison, ma voiture, mon rang ne fait qu'augmenter. Es-tu heureux? l'argent fait-il le bohneur.

 

Fait-il le bonheur quand un tsunami ravage le Japon, de milliers de morts.

 

Fait-il le bonheur quand de gens se font  tuer en Lybie. Une guerre, encore une...c'est notre quotidien, qui s'en soucie vraiment.

                                                                                                                                 

La nature se venge...tous les jours des espèces disparaisssent - et alors?!!! On fera des clones! L'homme peut tout faire! Surtout tout détruire!                                                                                                                    

                                                                                                                                  

Que laisserons-nous à nos enfants? .... mais qui s'en soucie !?  Vous... ?      

                                                                                                                                 

Alors, le temps c'est de l'argent? ... Non ! le temps, c'est la vie, c'est le partage, il est précieux et nous le perdons pour des choses superficielles. Les occidentaux ont perdus leurs valeurs, la montre au poignet, il ne s'agit que du temps, tout le temps! pas assez de temps! mais prenez vous le temps? le temps d'aimer, de partager, de découvrir, de parler! un geste ou une parole peut rendre le temps plus précieux. ne courons pas après le temps! prenons le ! la vie est courte !

                                                                  

Il est temps maintenant de vous parler de mes nouveaux coéquipiers! Hé oui cette année, grande nouveauté, nous serons 3 cavaliers, 3 chevaux, une mule, un chien! Départ prévu mi avril, Dominique et moi traverserons l'Autriche, avec nos deux chevaux, avec juste le minimum puis fin avril, Jean nous rejoindra et nous continuerons l'aventure avec la mule bâtée. Direction la Sovaquie, la Pologne, les pays baltes puis nous redescendrons le long de la mer baltique pour rejoindre la piste du rideau de fer, qui nous amènera jusqu'en allemagne.

 

Tous les chevaux et la mule sont pied-nus ! Vous pourrez suivre un article reportant l'utilisation des renegades boots sur le site de mon nouveau sponsor, melanie engeler >>ici<<                                                                       

 

LA NOUVELLE EQUIPE

SAM 0462

 

DOMINIQUE & AMIRA jument paso fino X arabe - 1998 

         

 

 

jpm 188

JEAN & LORRY, trotteur français & LISA, mule de bât

 

 

 

 

 

 

20100605908

JESSICA & AMIRAL : les vieux routards

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand merci à tous ceux qui m'ont donné un petit coup de pouce pendant ma pause hivernale! Merci à ma famille, à Coralie et sa famille pour accueillir mon cher Gitan, a Bernard et Nathalie, Norbert, Kevin, Jocelyne et Pascal, à tous ceux qui me soutiennent mentalement ou par un petit geste ou meme un commentaire d encouragment, même si je ne réponds pas toujours ( difficle de suivre ) et tous ceux que j'ai oublié comme d'habitude :-) et surtout à Françoise qui me transporte moi et mon équipe jusqu'en Allemagne!

 

 

 

sur ce mes amis,

Bon vent à vous

JYGA

20100529898

 

 Yok, dans un temple bouddhiste - Hongrie 2010

 

 

 

C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas"

Victor Hugo

Repost 0
Published by Jess
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 19:01
Nuit dans une pustza - mai 2010 hongrie
25 avril 2010 - arrivée en haut de la première montagne slovène
Mai 2010 - Jessica, Gitan et Yok font un galop dans la pustza hongroise !
Repost 0
Published by Jess
commenter cet article
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 11:06

 

Chers amis bonjour,

En cette nouvelle année, bien des choses ont changé pour JYGA ! Mais le changement a du bon, et il est signe de renouveau….de nouvelles idées, de nouveaux projets, quelques embuches sur mon passage ne suffisent pas à me décourager ! Il faut continuer d’aller de l’avant mais si ce ne sera plus jamais la même chose !

 

Photo 073

Plus jamais la même chose car JYGA n’est plus ! En tout cas le G de Jyga J, mon fidèle compagnon Gitan en a terminé avec les voyages. Il va maintenant bien profiter de sa retraite, au grand air, je lui devais bien ça, quoiqu’à choisir, il préférerait sûrement continuer à voyager. La décision n’a pas été simple, il a encore tant à donner mais son grand cœur lui fait oublier que ses jambes elles, ont assez donné. Il m’en a donné ce cheval, toujours prêt à me faire plaisir. Avec lui j’ai visité la Suisse, puis traversé la France, sillonné le sud de l’Angleterre, guetté les chevaux sauvages des parcs nationaux du Dartmoor, Exmoor, New Forest.  

 

calais ferry Grimpé les collines du magique pays de galle. Puis on a cru que tout était fini, tes jambes ne te portaient plus. J’ai alors décidé de te mettre à la retraite. Sans fers tu as eu une deuxième jeunesse et tu m’as montré que tu étais prêt pour un autre voyage. Nous sommes repartis pour l’Allemagne, le long du Danube, puis la Tchéquie, l’Autriche, la Slovaquie. Notre dernier voyage fut magnifique, l’Italie, la Slovénie et la Hongrie. Les frontières roumaines et serbes se sont fermées devant nous. C’était le moment de rentrer et le moment de dire stop.

 

futoszar 503Tu m’as offert le plus beau, ta confiance ! Partout tu m’as suivi sans jamais douter ! Notre complicité aura été parfaite pendant ces années passées ensembles à visiter l’Europe ! Merci Gitan, merci de m’avoir permis de réaliser ce rêve, merci d’avoir veillé sur moi, de m’avoir remonté le moral, de m’avoir poussé à dépasser mes limites pour ton bien-être ! Merci de m’avoir fait rêvé, moi et vous tous qui nous lisez ! Merci d’avoir prouvé que même un trotteur réformé des courses, trop grand et pas destiné à cette vie la, pouvait le faire, merci d’avoir donné de l’espoir, de la joie à tous ceux qui n’y croyait pas ou plus….

Photo 071

 

Le changement…Oui, il faut savoir l’accepter et rebondir ! Suisse Russie au rythme des sabots ne sera peut-être jamais d’actualité…cela prendra peut-être des années avant que j’atteigne la Russie…et alors ? Cela n’en sera que meilleur, car au fond de moi je saurais que jamais je n’aurais fait passer mes envies avant celles de mes compagnons. J’aurais au moins ce sentiment d’y être arrivée par moi-même et en accord avec mes convictions. Je voyage grâce aux dessins et aux livres que je vends et à une volonté de fer quoiqu’il arrive, je n’abandonne pas, je change de projet si au cours du voyage je me rends compte que certaines choses ne sont pas possibles. J’aurais pu m’acharner pour à tout prix arriver en Turquie cette année…mais à quoi bon et à quel prix ? Vendre mes chevaux ou prendre le risque des les voir attraper une maladie incurable…..non merci ! Oui je vous le dis, on doit accepter les obstacles qui se trouvent devant nous, même si cela semble insurmontable, il faut essayer, se remettre en question et repartir ! En ne faisant pas les mêmes erreurs !

Le voyage à cheval…ça fait rêver !...mais un voyage à cheval, c’est du travail, de la patience, du bon sens à chaque décision, une responsabilité immense envers ses compagnons à quatre pattes. Des décisions à prendre, c’est se mettre de côté, oublier ses envies, ses besoins, c’est penser avant tout à son équipe. Ce n’est pas seulement de la folie, c’est un rêve réfléchi. C’est tous les jours une remise en question, est-ce que ce que je fais est bien ? Mes animaux sont ils heureux, est-ce que je ne les pousse pas trop ? Est-ce que j’aurais assez pour assurer leurs arrières si maintenant il se passait quelque chose ? Malgré le fait que voyager à cheval semble idéal, il ne faut pas oublier que ce n’est pas facile...à moins de ne considérer ses chevaux que comme un moyen de transport, toute personne qui entreprend un voyage avec des animaux, devrait d’abord bien y réfléchir.

 

 

Photo 075

 

2010 s’est achevée, 2’000km parcourus, quelques mois vécu en Hongrie, des choix difficiles à prendre, des frontières qui se ferment devant nous. Il s’en ai passé des choses pendant cette année, j’en sors grandie et heureuse des décisions que j’ai prises, des rêves que j’ai mis de côté, car une fois encore, mes animaux ont dicté mes pas, une fois encore, je ramène toute mon équipe en bon état à la maison et c’est cela le principal.

2010 fut aussi, la construction d'une petite roulotte, en partant de rien! La roulotte attend sagement dans un garage en Hongrie. Ce n'était pas le bon moment et surtout je ne voulais pas me lancer la dedans seule. la personne avec qui je l'ai construite, n'a pas pu se libérer comme prévu pour voyager. Seule avec un cheval qui ne s'attele pas et un poney débutant, je n'avais pas envie de me lancer la dedans! je suis peut-être une experte du voyage à cheval, mais pas de la roulotte! Il faut savoir faire preuve de bon sens. SI nous trouvons aquéreur pour cette roulotte, alors elle méritera bien de prendre la route! sinon, elle attendra encore un peu.....même si je ne partirais peut-être jamais avec, la constuire fut une expérience extraordinaire et qu'on ne fait qu'une fois dans sa vie! Oui, malgré tout il faut savoir rester positif, quand on fait des projets qui n'aboutissent pas, ou qui sont reportés à...?

 

Des départs, il y en aura d’autres…l’année 2011 vous réserve quelques surprises ! JYGA…ou JAY est toujours la ! Bientôt sur la route….un peu de patience et je vous dévoilerais bientôt la nouvelle destination !

….la petite surprise de l’année 2011, le premier livre écrit par YOK sera bientôt disponible ! Tout en dessins…. ! Cliquez sur la photo pour avoir les infos sur le livre !

couverture

 

 

 

Repost 0
Published by Jess
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 17:48

 

Guide illustré du chien voyageur,

petit livre de dessins, écrit et imaginé par YOK !

découvrez le quotidien du voyage à cheval, vu par le chien

 

 

couverture

 

page de dos 

 

LIVRE VENDU AU PRIX DE

CHF 20.- ( +2.- de frais de port si envoi)

 

 


Repost 0
Published by Jess
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 16:08
Repost 0
Published by Jess
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 15:59

CARNETS DE ROUTE DE 2009 :

 

2'000Km Suisse, France, Allemagne, Tchéquie, Autriche, Slovaquie

 

 

 

 

 

Carnet n°1 -- Suisse --

Carnet n°2 -- France, Allemagne --

Carnet n°3 -- Allemagne --

Carnet n°4 -- Allemagne 

 Carnet n°5 -- Tchequie

Carnet n°6--Tchequie

Carnet n°7-- Autriche - Slovaquie


Carnet n°8 -- Pause hivernale 

Repost 0
Published by Jess
commenter cet article
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 20:48

Chers amis bonjour,

 

 

Il y a quelques semaines, JYGA a repris la route, direction le sud de la Hongrie et surtout, la frontiere Serbe. D aucuns diront que c est une folie de vouloir aller en Serbie, en hiver.... il se peut que cela soit vrai. Toujours est il que je devais essayer.

 

Nous voila donc tous les quatres heureux de reprendre la route. Mais plus nous descendions vers le sud, plus il devenait difficile de trouver des chemins praticables...de l eau partout, les champs inondes, certaines routes aussi. je ne parle meme pas des chemins dans les forets, carrement des marecages, de la boue partout, le cauchemar. Je vous rappelle qu ici, la plupart des chemins sont en sable, alors avec la pluie...je vous laisse imaginer !

Hongrie 2010 2591

 

Le beau temps etait au rendez-vous et pendant une semaine j etais en t shirt. Plus nous descendons et plus le pays s apauvrit. Le paysage aussi, des champs de mais seuleument. tout est triste, pauvre. Les gens par contre sont toujours aussi acceuillants. Un jour, nous marchions le long d une petite route, quand un tracteur nous a double, puis s est gare devant nous. le conducteur est descendu et m a demande si j avais un sac pour mettre du mais pour les chevaux ! je lui en ai tendu un et il s est empresse de le remplir pour me le tendre avec un grand sourir, et il est reparti, me laissant au bord de la route, en train de reflechir ou j allais bien pouvoir mettre ces 5 kg de mais ! Amiral....viens par ici :-)

 

L herbe se faisant plus rares, il est bien aise d etre dans une region ou le mais coule a flot si je puis dire. J ai ainsi commencer a donner du mais et de l avoine a mes compagnons, surtout a Gitan qui est plus difficile a nourrir qu amiral, qui reste  en etat rien qu en regardant de l herbe! C est cela aussi de voyager en hiver, on ne fait plus son itineraire par rapport au meilleur chemin ou au meilleur endroit pour camper, les jours sont courts et il faut penser a trouver un village vers 14h, pour etre sur d avoir un endroit ou dormir, ou en tout cas du fourrage, avant la nuit. C est aussi le probleme que j ai rencontre ici, de trouver du foin de bonne qualite et surtout en quantite suffisante. la plupart des chevaux ici sont en stalle, attaches sans jamais sortir, ou seulement pour travailler. Et puis ils ont souvent qu une petite quantite de foin, qui n est jamais suffisante pour mes chevaux. Mais dificile de demander plus de foin, quand les chevaux des proprietaires sont plus maigres que les votres et mangent moins. Difficile aussi d expliquer que mes chevaux sont bien dehors, oui, meme la nuit et oui, meme sous la pluie...plutot qu attache en face du mur.

Hongrie 2010 2588

accueil chez des Gitans

 

 

Nous marchons, la Serbie se rapproche et toujours pas de nouvelles, les resultats n arrivent pas. J aurais peut etre du attendre les resultats, avant de reprendre la route? oui...mais le probleme est aussi que nous etions a 2 semaines de marche de la frontiere, et que les papiers, une fois signe, de sont valables que 10 jours. ma foi, il faut toujours faire un choix dans la vie, qu il soit bon ou mauvais, il faut le faire!

 

Les portes du sud ne s ouvrent decidemment pas pour mon equipe ! En juillet dernier, nous etions quasiment arrives en Roumanie, que je decidais de rebrousser chemin, pour cause d epidemie d anemie infectieuse equine. ne voulant pas mettre en danger mes partenaires equins, j avais decide de m arreter quelques temps. Oui, 5 mois quasiment ! Mais c est cela aussi qui fait la beaute du voyage, ou de la vie ! pouvoir decider ou et quand s arreter, un jour, une semaine, des mois ? le principal est que l on se sente bien. L ete en Hongrie...de toute facon il vaut mieux le passe a l ombre, ce ne sont pas les chevaux qui me contrediront, nous n avons surement jamais vu autant de moustiques....

 

Toujours est-il que l appel de la route s est fait sentir a nouveau! l hiver approchant j ai decide que le mieux serait quand meme de pouvoir prendre la direction du sud. La Roumanie etant toujours exclue au programme, il fallait donc passer par la Serbie. Qui dit Serbie dit des tonnes de papiers a faire...et surtout, et on ne m y reprendra plus, des tonnes d argent ...... ah la jeunesse....On m avait dit de rester en comunaute europeene, mais j ai voulu tenter. Il a fallu demander et attendre, surtout attendre, environ 3 semaines, seuleument pour recevoir les papiers d entree en Serbie pour les chevaux, document de 6 pages.........Puis faire les tests sanguins des animaux.

Hongrie 2010 2597

L administration hongroise etant ce qu elle est...hum...il a fallu plus de 2 semaines pour avoir les resultats des tests sanguins des chevaux et de yok, qui se sont tout trois reveles negatifs ! en ce qui concerne Yok, le vaccin de la rage etait a refaire. il faut savoir qu en suisse on administre un vaccin allemand valable 3 ans, qui n existe pas ici. les resultats ont prouves que sur yok il n etait plus actif, il a donc fallu le revacciner ( merci au veterinaire qui m a gracieusement offert le vaccin ). en ce qui concerne les chevaux, la serbie demande une tonne de differents examens pour toutes les maladies possibles et imaginables....et malheureusement pour l une d entre elle mes deux chevaux etaient positifs. je vous rassure il ne s agit pas de quelque chose de grave mais il aurait fallu refaire des tests pour regler ce petit probleme. En plus de cela, les feuilles supplementaires pour le carnet ATA dont j avais besoin ne sont jamais arrivees, ou plutot sont retournees au destinataires deux fois de suite, on ne saura jamais pourquoi...Le sort semblait s acharner contre moi, ou contre le fait d aller en Serbie?!

 

 

Hongrie 2010 2663

les berges du Danube

 

 

J ai donc decider de rebrousser chemin et de retourner en Slovenie pour l hiver. Un pays ou je me sens comme a la maison! Nous avons marche une semaine le long du Danube, sur l eurovelo 6. Une semaine rien que sur des berges en herbes, avec des villages tous les 5km environ. Le reve ! il suffisait de marcher droit! Puis apres une semaine, l envie n etait plus la, refaire a nouveau le meme trajet, un ras le bol de la Hongrie et Gitan qui commence a trainer...finalement, cette histoire de Serbie....ce serait peut etre le moment de faire une pause. Le jour ou j ai decide d arreter le voyage et de ramener Gitan, j ai fait une rencontre que je n oublierais jamais. Mes chevaux dans une belle grange douillette, une caravane froide m ouvrait ses portes pour la nuit. Il est 16h, il fait deja sombre....j aime pas ca, en plus il fait froid, je n arrive pas a me rechauffer. Puis, quelqu un toque a la porte, un vieux monsieur, c est le berger. il m invite a boire un cafe  et venir me rechauffer dans sa maison..que dis-je maison...une piece lugubre avec deux lit de camp, un poele, une gaziniere et une table. C est sa vie, il vit ici, il surveille les vaches la nuit et le jour il les emmene brouter le long du Danube. Un jeune nous rejoint,Zsolt, aussi un berger, qui lui dort dans une caravane devant  l autre ecurie. Le soir ils se reunissent, boivent du vin coupe avec de l eau, chacun sa bouteille, puis ils roulent les cigarettes qu isl fumeront demain. tous les soirs c est pareil me disent-ils.... on se comprends sans vraiment communiquer. Ils allument le feu, avec tout ce qui leur passe sous la main...plastique y compris. Je me rechauffe, il m offre un bol de soupe et du pain, manges, manges me dit-il ! yok aussi a droit a sa soupe, et a du lard. recroquevillee a cote du feu, je les regarde rouler leur cigarettes, ils rigolent, ils sont contents que je sois la. Il fait trop froid dehors, ils insistent pour que je prenne un des lits, je serais mieux ici que dans la caravane. Zsolt se leve, il va donner du foin et de l eau a mes chevaux, puis il ramene du bois. Il est 20h30, nous allons nous coucher. Le petit vieux s est leve toute la nuit pour tenir le feu. Le lendemain il me donnait une paire de chaussette neuve, surement les seules qu il avait pu s acheter depuis longtemps, une miche de pain et la moitie du lard. Il me souhaite bonne route et de faire attention a moi.

je repars avec une seule idee en tete, comment peut il vivre comme ca, il n a rien.... ou alors...c est justement lui qui a tout, et nous...nous qui croyons tout avoir, et tout savoir...nous n avons rien..et nous ne savons rien !

 

Hongrie 2010 2649

le berger au grand coeur


 

 

La mentalite des hongrois reste tres..differente....apres 6 mois la-bas et meme en voyageant seule, je n ai jamais ressenti d insecurite, meme avec le nombre important de gitans, chez qui j ai ete bien souvent accueillie. Une fois qu on sait comment ils fonctionnent, c est moins difficile. Il faut juste se faire a l idee qu ils sont toujours tres nombreux, et qu il y a TOUJOURS quelqu un avec vous....on se sent un peu opressee c est vrai ! Comme toujours, le cheval facilite les contacts, les hongrois sont assez mefiants au premier abord. J ai aussi appris la patience, attendre encore et encore, ne pas fixer de rendez-vous car il n est pas souvent tenu et savoir s imposer car bien souvent ils pensent savoir mieux que vous. Comment expliquer que moi, une femme seule, je pare moi meme les pieds de mes chevaux..non non, pas de la meme facon que vous cher monsieur... Si si, il existe une autre facon... Ou encore comment expliquer que mes chevaux n ont PAS besoin, et surtout pas Amiral qui a tendance a faire des fourbures, de 10 litres d avoines matin et soir. Je dis non mais il en donne quand meme en me disant: mais si, mais si ! alors je m enerve, je crie apres amiral, qui lui ne fait qu obeir a son estomac, et je lui enleve l avoine avant qu il n aie tout englouti :-) non...pas facile de se faire respecter :-P


 

...Mine defaite...nous etions si proches de la Serbie.! Tant pis, c est le destin, nous irons ailleurs...dit-elle en pensant tout de meme a tout l argent qu elle a depense pour faire ces tests...argghhhh j aurais essaye au moins. Si j etais quelqu un d autre, il auait suffit de laisser mes chevaux en hongrie et d en prendre des nouveaux, mais non...je ne peux m y resoudre, c est avec eux que je voulais le faire. Le destin fait bien les choses, le froid arrive, les premiers flocons et Gitan, mon ami de toujours, qui dans quelques mois aura 17 ans, me fait comprendre que cette fois, s en est assez pour lui. Son coeur irait au bout du monde pour moi, je le sais bien, mais ces jambes, ne suivent plus. IL est temps que je le laisse profiter de sa retraite, lui qui m a tant donne, avec qui j ai partage tant d aventure. Depuis 2007, nous avons parcouru plus de 6 000km ensemble. Je sais qu il a apprecie ces voyages et je sais qu il va s ennuyer, mais la releve est la. Amiral a eu le privilege d apprendre au contact du meilleur des maitres et il sera un tres bon compagnon pour la suite des aventures.

 

Gitan ne sera plus dans les prochaines aventures, mais je sais qu il restera dans votre coeur a tous!.... on dirait que je parle de lui comme s il n etait plus des notres! Je vous rassure, il va tres tres bien :-)

 

On ne m y reprendra plus, a moins que je ne sois devenue riche, et encore...a vouloir entrer avec des animaux dans un pays non europeens. le mieux etant encore de trouver des chevaux sur place.....Mais ce n est pas ce petit contretemps de quelques mois qui va me faire peur ou me faire perdre l envie de voyager! Pour l instant nous passons l hiver en Slovenie, ou peut etre en Suisse. Gitan quant a lui passera le printemps et l ete prochain a la montagne avec sa vieille compagne de route Lindsay. Amiral, Yok et moi ........vous reservons encore de belles aventures ! la suite au prochain episode !

 

JYGA

Repost 0
Published by Jess
commenter cet article